Août 28

Club Avantages

Le Club avantages est un réseau privilégié de partenaires (hébergeurs, transports, matériel, financement participatif, loisirs…) recommandés par la Fédération française de cyclotourisme auprès desquels votre licence vous donne accès à une multitude de réductions !

Fév 24

Sortie Familiale du 4 mars 2017

Pour débuter la saison 2017, nous vous proposons une randonnée familiale de 35 à 50 km à allure modérée, Elle est proposée à tous les licenciés : cyclo, vttistes  et jeunes, le samedi 4 mars, départ à 14h.

Cette sortie sera précédée d’une photo de groupe devant la maison des associations vers 13h50.
Venez nombreux nous rejoindre pour cette photo même si vous ne souhaitez pas rouler.
Cette sortie s’achèvera par une collation à la maison des associations avec une dégustation de gâteaux que ceux ou celles d’entre vous accepteront d’apporter,
Et pour terminer cette journée, nous vous proposons également de nous retrouver à la crêperie de Romillé vers 19h30.

Merci de vous inscrire via ce lien Doodle.

Attention ! la date limite d’inscription pour la crêperie est fixée au 23 février, pour le reste l’inscription n’est pas obligatoire…

 

Juin 02

Fête du vélo à Saint-Méen-le-Grand

voici une information en provenance de l’Office du tourisme du pays de St Méen :

Dans le cadre de la Fête Nationale du Vélo, nous organisons à St-Méen une Fête du vélo le dimanche 5 juin 2016.
(Cette manifestation est financée par la Communauté de Communes de Saint-Méen / Montauban)
De nombreuses activités sont programmées (programme ci-joint) dont une randonnée cyclo sur la boucle de Louison Bobet (42km),
un troc vélo et un concours de vélo customisés. Une inscription est requise pour ces activités.
Nous restons à votre disposition pour tous renseignements complémentaires.
Bien cordialement,

Flyer recto fete du velo Flyer verso fete du velo

Avr 06

Quelques conseils pour bien choisir son vélo de route

Lors de l’achat d’un vélo, il est primordial de faire affaire avec une personne de confiance (personne du club, velociste du club). Une fois votre choix arrêté sur un modèle particulier, vous devrez mesurer précisément la longueur de votre entrejambe (mesure effectuée en tenue de course avec cuissard et socquettes).
Cette mesure déterminera les valeurs de hauteur de selle et cadre.

Choisir les hauteurs, les largeurs, les longueurs…

1) Votre hauteur de selle
C’est la distance entre l’axe de pédalier et le sommet de votre selle.
Pour l’obtenir, il suffit de multiplier la longueur de votre entrejambe par 0,885. La valeur obtenue s’exprime en centimètres.
Exemple : un cycliste mesurant 1 m 80 avec un entrejambe de 88 cm devra avoir
une hauteur de selle de 88 x 0, 885 = 77, 88 soit 77,9 cm.

2) La hauteur de cadre
C’est la hauteur du tube vertical, mesurée entre l’axe de pédalier et l’axe supérieur du tube vertical. Pour la déterminer, il suffit de multiplier la longueur de votre entrejambe par 0,65. Là aussi, la valeur obtenue s’exprime en centimètres.
Pour reprendre l’exemple ci-dessus, on obtiendra la taille suivante : 88 x 0,65 = 57, 2 cm. Vous obtenez ainsi la taille théorique de votre cadre pris d’axe en axe.

Avertissement
Ce type de mesures est réservé aux cadres traditionnels, dits « au carré » car la taille du tube horizontal y est égale à celle du tube vertical. La mode est actuellement aux cadres « sloping » avec un tube horizontal surbaissé. Dans ce cas, les critères présentés ci-dessus ne sont bien évidemment plus valables.
Par ailleurs, certains fabricants (comme Trek par exemple) déterminent la taille du cadre en mesurant la taille du tube vertical, de l’axe de pédalier au sommet du tube (mesure dite « hors-tout »), et non plus d’axe à axe. C’est la raison pour laquelle vous devrez souvent demander conseil à votre vélociste.
Dans tous les cas, vous pourrez ajuster vos réglages spécifiques ultérieurement, grâce à la potence et à la tige de selle.

3) La longueur du cadre
La longueur du cadre est aussi importante que sa hauteur : évitez d’acheter un vélo trop long ou trop court. De plus, sur les modèles « sloping », assurez-vous que le guidon sera à une hauteur adéquate.

4) La largeur du guidon
Choisissez un guidon d’une largeur appropriée. On vise ici à dégager le thorax pour pouvoir bien respirer lorsqu’on a les mains sur les manettes.

5) La longueur des manivelles
Spécifiez la longueur des bras de pédaliers (il existe en général 3 longueurs soit 170, 172,5 et 175 mm). Plus vous êtes grand, plus les bras de pédaliers devraient être longs. En dernier lieux, spécifiez la longueur de la potence (il s’agit ici d’un ajustement qui se fera après quelques essais en route).

Les ajustements et les réglages

Si vous avez en main un vélo à votre taille, les ajustements du vélo sont relativement simples.

1) Ajuster la hauteur de la selle
Régler là selon le calcul vu au dessus ou mettez le talon sur la pédale lorsque le bras de pédalier est en ligne avec le tube de selle. Votre jambe devrait être en extension et vous devriez pouvoir plier légèrement le genou.
Si vous vous sentez mal ou que vous avez mal aux genoux, vous pouvez monter ou descendre votre selle par petits incréments (0,5 cm max). L’important, c’est que lorsque le cycliste pédale, il ne se déhanche pas.
Hauteur de la selle

2) La selle
Poursuivez avec la selle : elle devrait être au niveau ou légèrement inclinée vers l’arrière. Quant à la position avant-arrière, l’ajustement se fait avec un fil de plomb : avec vos chaussures de vélo réglée, mettez les pieds à l’horizontal (mettre les pédales parallèles au sol). Le fil de plomb doit passer 1 cm derrière votre genou et arriver au centre de l’axe de la pédale.
Position de la selle

3) Le guidon
La hauteur du guidon dépend beaucoup de votre souplesse : il devrait être plus bas que la selle de 2 à 5 cm. À cette hauteur, vous devriez avoir une position suffisamment aérodynamique : n’oubliez pas que plus vous êtes droit sur votre vélo, plus vous perdez de l’énergie à combattre le vent.

4) La potence
Il est possible de changer la potence si vous êtes trop loin ou trop près du guidon.
Règle générale, vous devriez avoir les coudes qui frôlent les genoux suivant cette position.
Réglage de la potence

5) Les pédales
Assurez-vous d’avoir des pédales qui permettent un flottement latéral de votre pied. Votre pied trouvera naturellement sa position sur la pédale, vous évitant ainsi des douleurs au genou. Pour ce qui est de l’ajustement de la cale, il faut s’assurer que la boule du pied (1er os cunéiforme) soit alignée avec le centre de l’axe de la pédale.

Et surtout n’oubliez pas ce concept tout simple : si vous n’êtes pas bien après quelques heures sur votre vélo, n’hésitez pas à expérimenter de nouvelles positions.
Assurez-vous cependant de changer un seul paramètre à la fois afin de bien en mesurer l’impact.

Comme dans bien des domaines, aucune règle n’est absolue, mais vaut mieux parfois s’en inspirer, pour soi et pour l’harmonie dans nos relations avec les autres.

Fév 26

Les boisson énergétiques

BoissonsUne information intéressante pour les cyclistes-consommateurs que nous sommes :
Comparatifs boissons énergétique 2016

Ce nutritionniste du sport fait un comparatif des différents produits sur le marché.
On y voit entre autre que les produits les plus chers ne sont pas forcément les meilleurs 🙂

Un petit bémol toutefois, il compare les produits en se basant sur leurs descriptions publiques, à voir donc si les étiquettes sont rigoureusement exactes…

N’hésitez pas à laisser un commentaire pour donner votre avis sur le ou les produits que vous utilisez actuellement !